3.1 Ondes gravitationnelles

Nées dans une nébuleuse, les étoiles les plus massives meurent de façon extrêmement violente en s’effondrant sur elles-mêmes. Leurs restes, devenus étoiles à neutron ou trous noirs, entrent parfois en collision avec la réplique d’un astre compagnon, engendrant d’infimes vibrations de l’espace-temps : les ondes gravitationnelles, prédites par Einstein en 1916 et détectées un siècle plus tard.


DÉCOUVRIR : des mouvements infinitésimaux, pour une découverte majeure


Le LAPP fait partie de la collaboration VIRGO

Visages familiers dans un reportage du CNRS: Détecter les ondes gravitationnelles

En anglais, mais très visuel : le principe de détection


EN SAVOIR PLUS : sur le principe d’interférométrie et l’analyse des données

Amphis pour Tous :


Science ouverte et partage des données : Gravitational Waves Open Science Center


DÉFIS TECHNIQUES: de Virgo à Advanced Virgo et… ET ?

Sur le site web du LAPP : activités en cours

Un projet de deuxième génération en Europe : Einstein telescope